OpenBSD comme client sous Bhyve

SmartOS supporte la virtualisaion avec KVM depuis le départ mais la version qui a été importée depuis Linux est complètement datée et n’évolue plus : # qemu-system-x86_64 --version QEMU emulator version 0.14.1 (qemu-kvm-devel), Copyright (c) 2003-2008 Fabrice Bellard A titre de comparaison, sur mon pc sous ubuntu 20.04 : QEMU emulator version 4.2.0 (Debian 1:4.2-3ubuntu6) Copyright (c) 2003-2019 Fabrice Bellard and the QEMU Project developers Mais ça n’est plus la seule alternative depuis un petit moment avec le portage de Bhyve depuis FreeBSD, qui en plus d’offrir de meilleures performances, bénéficie d’une meilleure intégration et d’un meilleur suivi. »

SmartOS et docker

Le support de docker dans SmartOS est normalement disponible dans Triton, c’est à dire l’offre de cloud privé de Joyent qui nécessite au moins trois nœuds. Cela dit, il est quand même possible de lancer des conteneurs docker sur une seule machine smartos. Pour pouvoir importer des images, il faut dans un premier temps ajouter Docker Hub à la liste des sources de l’outil imgadm à l’aide de la commande suivante : »

smartos

Ça faisait un petit moment que je pensais acheter un NAS pour centraliser tous mes contenus et faire de la place sur les disques durs. Mais quand même, les premiers prix des appareils avec au moins deux baies disque sont autour de 150€, ça fait cher d’autant plus que les processeurs sont anémiques (en général des Atom ou ARM) et qu’il faut rajouter le prix des disques. L’autre inconvénient important, c’est de reposer sur les choix technologiques du constructeur et sur son bon vouloir pour les mises à jour, notamment de sécurité - même si ce ne sont finalement que des ordinateurs sur lesquels il est théoriquement possible d’installer ce qu’on souhaite. »